Un certain petit déjeuner à Dissa

7h30 à Dissa dans le Loma, on se réveille dans notre chambre rustique, terre battue, jerican d’eau et petite bassine au programme. 30min plus tard nous voilà attablés au premier café du coin pas moins rustique, injera, pates aux piment et œufs au menu. Nos morfales nationaux, chauffeurs et traducteurs confondus se jettent sur la montagne de nourriture que vient de nous apporter une petite fée.

La fillette de 6, 8ans qui nous sert, n’a déjà plus rien d’une enfant, petit bout de femme déterminée, elle valse entre les tables, jongle avec les grands plateaux d’injeras,les thermos de café et de thé et le brôt d’eau pour laver les mains (droites) de ces messieurs. Je reste fascinée par cette grande dame encore toute miniature avec son mini tablier, ses gestes assurés et précis qui semblent dictés par une loi millénaire qui en retire tout le superflu pour ne laisser que ce qui est nécessaire. À la regarder on se sent empotés, occidentaux, vieux de préjugés.

DSC_0026b

Elle n’est pas du style à crier « China ! » ou « money » depuis le bord de la route quand des étrangers passent, ni non plus du style à nous regarder à la dérobée avec de grands yeux et en pouffant dès que l’on esquisse un sourire. Drapée dans une fierté arrogante, elle continue son manège et virevolte dans la salle parmi les groupes d’hommes qui engloutissent vulgairement des tas de pates et autres, encore à moitié endormis. C’est à peine si on la sent un brin intimidée au moment où elle doit s’approcher de nous pour que l’on paie.

Des créatures de cette espèce on en croise pas si souvent, même dans le Dawro. Cette expression grave et sérieuse se retrouvent de temps en temps sur le visage d’une enfant de 5, 6 ans un bébé sur la hanche qui va faire sa corvée d’eau, ou dans les gestes d’une fillette qui ordonne la maison familiale tout en donnant à manger aux bêtes et en nettoyant leur espace.

DSC_0026

Et elles sont forcément impressionnantes, époustouflantes c’est petits bouts de femmes déjà grandes dames, comme des petites étoiles qui brillent quel que soit leur environnement.

Un hommage comme une bouteille à la mer aux femmes qu’elles deviendront…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s