L’Inde et ses femmes…

Capture d’écran 2016-08-06 à 00.00.09

Bientôt s’achève le terrain… une vingtaine de jours intense, non stop les week-end, la semaine, re les weekend, re la semaine, et on prend les mêmes et on recommence… On est devenu addict aux parottas le soir, aux dosas le matin, aux bonbons aux tamarin et aux jus de canne à sucre, mais surtout on a beaucoup écouté. Parce que finalement c’était ça notre travail, écouter ce charabia dont on ne saisissait pas un mot, tenter de capter tout ce qui se disait autrement que par des mots, sourire, écouter, donner confiance et essayer au mieux de jouer au détective privé une fois la traduction retransmise, pour finalement maitriser tous les ressorts d’une corvée d’eau dans un village du district de Théni.

Tandis que nos enquêteurs déroulaient les questionnaires traditionnels avec leur lot de questions quantitatives, nous essayions par des moyens détournés de retrouver un peu de l’humain. Et c’est ainsi que nous avons écouté plus de 100 femmes nous raconter leur journée à travers 8 villages du Tamil Nadu dont 4 ayant accès au travail de Kynarou, c’est à dire, une source d’eau potable communautaire disponible en permanence.

Avant de parler de l’état déplorable des ressources en eau dans le Tamil Nadu, des difficultés rencontrées par les femmes lors des collectes d’eau, des conséquences sur la santé, l’absentéisme ou la vie sociale des uns des autres, si il y a bien une chose que l’on a constaté pendant ces jours de terrain, c’est que si ce n’est l’Inde rurale et reculée d’aujourd’hui, on se gardera bien des généralités, en tout cas le district de Théni, repose entièrement sur les femmes. Alors c’est d’abord un hymne à ces femmes fortes et courageuses, que nous avons envie de faire.

On nous avait bien mis en garde contre ces hommes qui ne font rien d’autre que boire ou dormir et occupent la place publique laissant aux femmes le travail. On avait pris ça pour un semi mythe amplifié par ce côté un peu sentencieux et prude de notre traductrice préférée.

Mais non tout est là, en un clin d’œil à votre arrivée vous avez embrassé la scène, une bonne partie des hommes est là. Allongés dans le temple, en train de piquer un somme, de discuter, de jouer ou de siroter…du thé, peut être… Au coucher du soleil, sur le départ, c’est à peine si les dormeurs ont fait un roulement, les suivants ont pris leur quart, mais la scène n’a pas bougée.

Et entre ces deux instants on a écouté une dizaine de femmes, qui se lèvent à 4h de peur d’avoir à affronter les moqueries des hommes ou tout simplement de les croiser lorsqu’elles chercheront un petit coin pour se soulager, qui ont enchainé les lessives, la collecte d’eau, la cuisine, la collecte de nourriture pour le bétail, emmené les enfants à l’école, qui sont parties travailler à l’usine de textile, sont revenues, sont reparties aux champs, ont trait les vaches, fait à manger, et ont fini à 21h par s’abreuver une heure de telenovelas pour combler le vide et s’abandonner au rythme déchainé de Bollywood…

Et pourtant ces femmes ont pris le temps de s’asseoir avec nous sur le pas de leur porte, pour nous raconter une tranche de vie, et elles étaient belles, souriantes, vivantes, on ne comprenait pas tout mais on avait envie de rire avec elles, de partager quelque chose, on aurait voulu les prendre dans les bras quelques instants pour leur offrir un peu de répit mais il paraît que ça se fait pas trop dans le coin alors on s’est abstenus et on s’est contenté de mettre un peu plus d’intensité dans nos regards, un peu plus de compassion dans nos hochements de tête.

Alors que dire d’autre que notre admiration…

One thought on “L’Inde et ses femmes…

  1. Philippe says:

    Admiration pour vos compte-rendus
    Que d’émotions partagées
    A present découvrez d autres sites
    Reposez vous et… Que votre labeur ne soit pas qu une simple goutte d eau dans l océan

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s