Une corvée d’eau dans le district de Théni

Quelques mots pour votre instruction… L’égocentrisme c’est fini, après s’être épanchés, avoir partagé nos impressions, nos sentiments et nos questions d’occidentaux décalés, plongeons dans le vif du sujet : l’eau.

En réalité, ce qui serait plus juste serait de parler de l’absence d’eau, parce que le district de Théni c’est un peu ça. Il y a bien quelques rivières, mais elles prennent pour la plupart leur source dans les états voisins, et les relations ne sont pas si simples. A première vue, c’est la steppe; coincées entre les montagnes, parsemées d’éoliennes par ci par là, abreuvées par un vent à décorner les bœufs, les terres ici alternent entre champs agricoles, cocoteraies et désert épineux. Et dans tout ça, l’absence cruelle d’eau.

La nappe quand elle n’est pas asséchée est salée, une bonne partie des forages sont secs, et les dernières recommandations dans la région sont des forages à 300m. La ressource ne court donc pas les rues.

En pratique cela donne, qu’il y a quelque part un grand manitou que nous avons jamais croisé qui décide de la distribution d’eau dans les villages. Nous l’avons imaginé tour à tour comme un génie dans une tour pleine de boutons, un aventurier à moto sillonnant la région pour ouvrir et fermer les robinets ou un savant fou schizophrène inconscient. Cet homme donc, si tenté que ce soit un homme essaye de répartir les ressources puisées fort fort lointain entre tous les villages. Ainsi les châteaux d’eau, les réservoir et autres sont remplis une fois tous les 3 jours, tous les deux jours, et pour les chanceux quotidiennement. Ce qui implique que pendant une heure ou deux l’eau est disponible aux robinets communautaires parcourant les rues. Le cas le plus normal semble être un robinet pour 5 foyers, mais dans les zones les plus défavorisées de certains villages, le nombre de bénéficiaires peut aller jusqu’à 20 foyers. Dès lors que l’eau jaillit, c’est une nuée de papillons qui s’envolent, toutes les femmes s’agitent et commence la valse des pots d’eau, un de 18L sur la hanche, un de 12L sur la tête. Les allers/retours fébriles ne cesseront que quand l’eau s’arrêtera.

Et comme on ne sait pas forcément à quelle heure viendra, ni même si elle viendra, chaque foyer essaye d’épargner chaque jour un ou deux pots d’eau douce, au cas où. Ce qui en soit ne paraît pas insurmontable, sauf si on garde à l’esprit que même lorsqu’elles ont accès à l’eau, cela dure jamais plus de deux heures, et généralement à un robinet communautaire. Ce qui signifie que même dans les meilleurs jours les femmes n’arrivent pas forcément à collecter le nombre de pot nécessaire à leur consommation quotidienne. Alors on aura beau dire, me parler de la force de l’habitude, rien que d’écrire ces quelques lignes et d’essayer d’appréhender ce que peut vouloir dire cette privation préventive quotidienne, ce management de chaque instant, le stress m’envahit.

 

Voilà ce qu’est le quotidien dans le district de Théni. Et Kynarou au milieu de tout ça ? Kynarou œuvre dans différents villages pour donner accès à l’eau potable en continu et mettre en place des toilettes communautaires pour les femmes avec un système d’assainissement autonome. Ainsi dans les villages du projet So Water (projet achevé), les populations ont accès à des réservoirs équipés de système de filtration, qui permettent un accès communautaire à l’eau potable en continu ainsi qu’à un bloc sanitaire pour les femmes, les hommes n’étant pas encore prêts à changer leurs habitudes. Alors si bien sûr l’action de Kynarou n’épargne pas aux femmes la course folle à la recherche de l’eau, elle leur assure l’eau potable en quantité suffisante chaque jour, ce qui d’après l’ensemble des témoignages entendus contribue à améliorer la santé des foyers, diminuer les tensions et conflits liés à l’eau et offrir une certaine tranquillité d’esprit.

DSC_0007

Installation Kynarou

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s