Bienvenue au Technion ( partie 1)

Bienvenue au Technion

On nous en avait parlé, décrit comme la réussite d’Israël, là où les cerveaux israéliens murissaient et produisaient les innovations qui permettaient à Israël de survivre en plein désert.

Bienvenue au Technion, l’université qui a eu parmi ces fondateurs un certain Einstein.

On est allé rencontrer ce qui se faisait de mieux en Israël en recherche dans le domaine de l’eau. Le Docteur Raphael Semiat nous a reçu dans le bureau qui doit contenir le plus de livres sur l’eau au monde ! Raphael Semiat a formé 80% des ingénieurs qui travaillent dans le Veolia local, IDE Technology. C’est sa fierté. Du coup, il en connaît un rayon sur la problématique de l’eau en Israël ! Voici une vision d’expert de la situation de l’eau en Israël !

L’eau a toujours été une problématique majeure en Israël depuis sa fondation en 1948. David Ben Gourion, leader de l’indépendance, considérait que la survie d’Israël était conditionnée par sa capacité à dompter le désert. Et il faut bien dire que c’est réussi ! Les plantations d’arbres fruitiers au milieu du désert, à côté de la mer Morte sont là pour l’attester !

Le lac de Tibériade ou mer de Galilée, principale ressource d'Israël en eau jusqu'en 2002

Le lac de Tibériade ou mer de Galilée, principale ressource d’Israël en eau jusqu’en 2002

Le lac Tibériade et un grand aquifère ont été pendant longtemps les deux principales ressources en eau d’Israël. Une énorme conduite allant du Nord au Sud a été construite pour acheminer l’eau du Nord du pays (où se trouvent ces deux ressources) jusqu’au Sud. Jusque là, rien d’extraordinaire mais le professeur Semiat nous a ensuite offert une vision plus géopolitique de l’eau: L’une des raisons de la guerre des six-jours menés par Israël contre ses voisins en 1967 est l’eau! Lors de celle-ci Israël a récupéré  la source de sa principale ressource en eau : le Jourdain et le plateau du Golan  et s’est ainsi assuré une certaine tranquillité!

DSC_0365

Le Plateau du Golan, source du Jourdain

Dr Semiat nous a ensuite montré l’évolution sur les quatre précédentes décennies de la hauteur d’eau dans le lac de Tibériade. Celle-ci a constamment diminué au cours du temps : Israël a joué avec le feu, puisant jusqu’au point de non retour. Des pluies miraculeuses tous les 10 ans permettaient de sauver cette ressource. Mais en 2002 ! Plus de pluie…Israël s’est donc retrouvé dans une position très inconfortable! Là, Ie gouvernement a décidé de trouver d’autres solutions et a largement investi dans la désalinisation pour ne plus subir de telles difficultés.

Maintenant , Israël , c’est

80% de l’eau consommé est produite par désalinisation
80% des eaux usées sont réutilisées pour l’agriculture

Et ainsi, Israël est devenu indépendante en eau

Les tensions entre Israël et ses voisins autour de l’eau ont considérablement diminué! A quoi bon faire une guerre quand on peut construire une usine de désalinisation à moindre coût?

Il faut le dire: le professeur Semiat est très fier la manière dont Israël gère son eau et ce grâce aux technologies développées par lui et ses collègues: On en reparle bientôt!

NOTA BENE:
Docteur Semiat nous a  montré que l’eau occupait une place prépondérante dans notre monde. Les journaux s’interrogent régulièrement : «  la Guerre de l’eau aura-t-elle lieu ? » ! Mais une guerre de l’eau se déroule sous nos yeux : La Turquie a construit depuis quelques années des barrages aux sources du Tigre et de l’Euphrate, faisant fi de droit international sur l’eau. Elle a du coup privé la Syrie d’une partie de son eau. Le manque d’eau a ruiné les agriculteurs locaux les poussant à émigrer en ville dans des conditions difficiles où la grogne est montée. Nous connaissons la suite !